Archives

25ème édition, du 1er au 7 août 2016

LIMP BIZKIT, ROBERT PLANT & THE SENSATIONAL SPACE SHIFTERS, APOCALYPTICA, SEASICK STEVE, EMIR KUSTURICA & THE NO SMOKING ORCHESTRA, URIAH HEEP, PATRICIA KAAS, ZAZIE, HF THIEFAINE, RAPHAEL, STEPHAN EICHER, BASTIAN BAKER, CASSEURS FLOWTERS, RICK ROSS, DJ SNAKE, STEVE ANGELLO, JILLIONAIRE, ANTHONY KAVANAGH, ERIC ANTOINE…

La 25ème édition du festival Rock Oz’Arènes a tenu toutes ses promesses avec de nombreux concerts fabuleux et haut en couleur. Des performances artistiques qui resteront gravées dans les mémoires. Pour souffler en beauté les 25 ans du festival, quelque 40'000 spectateurs se sont pressés dans les arènes d’Avenches au fil des six soirées, aussi riches que variées…

24e Édition, du 12 au 16 août 2015

THE OFFSPRING, SHAKA PONK, JIMMY CLIFF, PALOMA FAITH, STEVE AOKI, ALESSO, FLORENT PAGNY, M. POKORA, BLACK M, I MUVRINI, FLORENCE FORESTI, SHY’M, YOUSSOUPHA, WILLIAM WHITE, QUENTIN MOSIMANN, MICHAEL CALFAN, SEBASTIEN BENETT…

Merveilleuse, fabuleuse, magique, magnifique, incroyable !!! La 24ème édition du festival Rock Oz’Arènes est un succès sur toute la ligne. L’événement, «sold out» avant le début des festivités, a réuni pas moins de 45'000 personnes dans les arènes en cinq soirs, dont 38'000 entrées payantes. Un record ! La diversité de la programmation musicale 2015 s’est avérée payante et a attiré un public différent au fil des soirées. A l’affiche : Florent Pagny, I Muvrini, Shaka Ponk, The Offspring, Jimmy Cliff, Paloma Faith, Steve Aoki, Alesso, M. Pokora, Black M, Florence Foresti…

23e Édition, du 13 au 17 août 2014

BILLY TALENT, KROKUS, MOTÖRHEAD, THE ASTEROIDS GALAXY TOUR, WITHIN TEMPTATION, WE INVENTED PARIS, IAM, GUSTAV, SOLANGE LA FRANGE, IRA MAY AND THE SEASONS

La 23ème édition du festival Rock Oz’Arènes a offert aux spectateurs de nombreux concerts magiques, intenses et riches en émotions.

Mercredi 13 août, la soirée rock d’ouverture a accueilli le légendaire groupe Motörhead en tête d’affiche devant un public de fans conquis. Les spectateurs ont également vibré sur le hard rock énergique des Australiens d’Airbourne.

Le concert de Patti Smith, jeudi 14 août, restera gravé dans les mémoires. L’artiste américaine a offert le concert le plus vibrant et le plus généreux de cette 23ème édition. A relever également la prestation d’Asaf Avidan: le chanteur s’est produit en solo et a percuté le cœur des spectateurs avec sa voix unique.

Vendredi 15 août, la désormais traditionnelle soirée Electroz’Arènes a accueilli une nouvelle fois les meilleurs DJs du moment et a connu son apothéose avec la prestation très attendue du prodige hollandais Hardwell.

Au chapitre des nouveautés, le retour de l’humour dans les Arènes avec le spectacle «Sans tambour» de Gad Elmaleh a connu un vif succès, cette soirée ayant affiché complet sitôt les billets mis en vente.

22e Édition, du 14 au 17 août 2013

MIKA, AMY MACDONALD, DAVID GUETTA, BAND OF HORSES, KT TUNSTALL, CALI, MICHEL SARDOU, SEXION D’ASSAUT, CARAVAN PALACE, BONAPARTE, SKIP THE USE…


Pour sa 22ème édition et pour la première fois de son histoire, Rock Oz’Arènes a affiché complet durant toutes les soirées du festival, attirant ainsi pas moins de 40’000 personnes en quatre jours, dont 32’000 entrées payantes. Avec une programmation éclectique, le festival s’est déroulé du 14 au 17 août et a connu de nombreux points forts, avec notamment les concerts de Mika, Amy Macdonald, Cali, Michel Sardou, Sexion d’Assaut, KT Tunstall, Caravan Palace et la prestation électro haute en couleur de David Guetta.

21e Édition, du 31 au 05 août 2012

ZZ TOP, ALICE COOPER, IGGY & THE STOOGES, LMFAO, SHAKA PONK, GOTTHARD, JEAN-LOUIS AUBERT, LAURENT VOULZY, NOLWEEN LEROY, BASTIAN BAKER, MAMA ROSIN, THE BLACK SPIDERS, LOVEBUGS…

Rock Oz’Arènes a vécu une superbe 21ème édition, avec 33’000 spectateurs en cinq jours et trois soirées « sold out ». Fidèle à son nom, le Festival a offert une programmation qui a comblé tous les amateurs de rock. Avec ZZ Top, Iggy & The Stooges et Alice Cooper, les légendes américaines étaient à l’honneur en 2012. La traditionnelle soirée Electroz’Arènes a connu son apogée avec la prestation haute en couleur des extravagants LMFAO. Les spectateurs plus francophones n’ont pas été en reste avec la soirée de clôture qui leur a permis d’entonner les tubes de Nolween Leroy et Laurent Voulzy, après une mise-en-bouche des plus savoureuses signée Bastian Baker.

20e Édition, du 03 au 06 août 2011

MOTÖRHEAD, SCORPIONS, CLAWFINGER, RODRIGO Y GABRIELA, BEN HARPER, TIËSTO, BOB SINCLAR, OLIVIA RUIZ, STEPHAN EICHER, BEN L’ONCLE SOUL, ARNO, THE LORDS OF ALTAMON, …

Pour sa 20ème édition, Rock Oz’Arènes a su rester fidèle à son esprit éclectique en offrant aux festivaliers une programmation variée et haute en couleurs. Entre électro, rap, pop, rock, reggae, sets acoustiques et électriques, le festival aura mis tout en œuvre pour coller un grand sourire sur le visage des 37’000 amoureux de musique qui ont convergé sur les arènes cette année. Musiciens, bénévoles, festivaliers et campeurs auront partagé 5 jours de bonne musique, bonnes bouffes et bonne humeur… Que du bonheur !

19e Édition, du 11 au 14 août 2010

STATUS QUO, PLACEBO, GOLDFRAPP, MONSTER MAGNET, GOTAN PROJECT, CHRISTOPHE MAÉ, FLORENT PAGNY, AXELLE RED, ALOAN, PACOVOLUME, REDWOOD, SEVEN, OPEN SEASON, EVRYONE, ELDORADO, PIANO CLUB, JACK IS DEAD, …

En proposant une affiche des plus variées avec de nombreuses exclusivités comme Monster Magnet, Status Quo, Gotan Project, Placebo, Axelle Red et Goldfrapp, Rock Oz’Arènes a tapé dans le mille. Au total, quelque 31’000 spectateurs ont fait le déplacement jusqu’aux mythiques arènes d’Avenches. L’événement de 2010 reste sans doute la venue en tête d’affiche de Christophe Maé vendredi 13 août. Il a su combler ses nombreux fans et mettre une claque magistrale à tous ses détracteurs. Sur la scène du Casino, le trio anglais Evryone a créé la sensation. Nul doute que l’on n’a pas fini d’entendre parler d’eux! La scène suisse était représentée en force oz’arènes et elle n’a pas déçu. De Redwood à Open Season, en passant par Seven et Aloan, sur la Grande Scène, d’Explosion de caca à Tweek sur celle du Casino, ils se sont donnés à fond pour le plus grand plaisir de tous.

18e Édition, du 12 au 15 août 2009

GOTTHARD, NATALIE IMBRUGLIA, MADCON, GRÉGOIRE, SOLO DOS, NEGA, TRIP IN, ANTOINE CLAMARAN, JOACHIM GARRAUD, DANNY TENAGLIA, MATTHIAS TANZMANN, CALEXICO, TRYO, THE OFFSPRING, DEVOTCHKA, JUST JACK, MADJO, PHILIPP FANKHAUSER, ROGER HODGSON, SIMPLY RED, THEOS FRIED CHICKENSTORE, …

C’est sous un soleil radieux que les majestueuses arènes d’Avenches ont ouvert leur porte mercredi. Un écrin parfait pour Roger Hodgson, l’un des meilleurs auteurs-compositeurs-interprètes de tous les temps, et pour Simply Red, qui a su apporter une touche finale haute en douceur à cette première soirée. Jeudi soir, c’est une foule plus délurée qui remplit à ras bord le plus bel amphithéâtre de Suisse. Une soirée inoubliable sous forme de « best-of » avec trois « anciens » du Rock Oz’, Calexico, Tryo et The Offspring. Vendredi, l’electro envahit des arènes magnifiées par une déco titanesque et un show laser spécialement conçus pour l’occasion. De quoi ravir le public et les stars du dancefloor que sont Antoine Clamaran, Joachim Garraud et Danny Tenaglia. Samedi, une horde de fans est venue applaudir Grégoire, Madcon et Nathalie Imbruglia. Puis les tessinois de Gotthard ont pris d’assaut les arènes d’Avenches, clôturant de façon magistrale une édition plus que parfaite.

17e Édition, du 12 au 16 août 2008

ZUCCHERO, MC SOLAAR, SERJ TANKIAN, SINEAD O’CONNOR, MATTAFIX, MARTIN SOLVEIG, FEDDE LE GRAND, GROUNDATION, SINIK, THE ROOTS, SOULFLY, MAXIMO PARK, ALPHA BLONDY, YVES LAROCK, AXWELL, HAWKSLEY WORKMAN, AMEL BENT, YOUSSOUPHA, THE AUTOMATIC, MICHAEL VON DER HEIDE, …

Un mardi placé sous le charisme de Zucchero, qui a offert plus de 2 heures de show sous une pluie battante. Serj Tankian qui a prouvé qu’il n’est pas « seulement » la voix de System of a Down mais bien un artiste à part entière. The Roots et leur groove implacable et le message d’espoir d’Alpha Blondy qui ont transporté le public dans un jeudi soir de folie. Une arène transformée pour un soir en dance-floor géant par 15 DJ’s pour la première soirée electro du festival. 28’500 spectateur ont bravé une météo par moment apocalyptique et des températures quasi-sibériennes pour assister à ces 42 concerts et aux 15 DJ set proposés sur les 3 scènes.

16e Édition, du 15 au 18 août 2007

NINE INCH NAILS, DEVASTATIONS, SAMAEL, JOE COCKER, MALIA, KEVIN FLYNN, INDOCHINE, SILVERCHAIR, KAOLIN, STEPHAN EICHER, JIMMY CLIFF, SANANDA MAITREYA, THOMAS DUTRONC, GOJIRA, MONKEY 3, VALE POHER, JOLLY & THE FLYTRAP, CHRIS AARON, 2ZIS, CHRISTIAN TSCHANZ, MAUSS, CAMP, ZERO-SPIN, SEFYU, KENY ARKANA, ALILEST, EGGIPPA FIFAUTER, MADD FAMILY, GREEN GIANT, BLÜK BLÜK, AVALON ONE, PHONIQUES, SUKI BROWNIES, POLA, ZERO IN ONE, …

Cette 16ème édition a été un magnifique succès et a brillé de mille feux avec deux soirs joués à guichets fermés. Les quatre soirées du festival ont ainsi réuni quelque 30’000 spectateurs dans les arènes romaines. De plus, grâce à la complicité des Dieux de l’Olympe et de notre poupée vaudou, mascotte de l’édition 2007 le beau temps a été présent durant la majeure partie du festival. La programmation, qui était de choix pour ce 16ème épisode a emballé tout un public large et varié.

15e Édition, du 15 au 19 août 2006

RADIOHEAD, JAMIROQUAI, TEXAS, FRANZ FERDINAND, JOVANOTTI, NADA SURF, PATRICE, CALEXICO, BODY COUNT FEAT. ICE-T, SINIK, PSY4 DE LA RIME, THE MAGIC NUMBERS, TV ON THE RADIO, BAUCHKLANG, OCEANSIZE, ISLANDS, HOLLYWOOD PORN STARS, BERNIE CONSTANTIN, WATER LILY, DIVISION KENT, JERONIMO, SWISS REGGAE UNITY, KAMILEAN, SHABANI AND THE BURNIN’ BIRDS, THE EVPATORIA REPORT, ELECTRIC BLANKET, WE BROTHERS, MAD MANOUSH, HUSKY, THE GIANT ROBOTS, TENDANCE CATALOGUE, FEATURING JIM, ROUND TABLE KNIGHTS, THE RASPOUTINE SMOKED BAND, BLACK CARGOES, FAILED TEACHERS, MOTHERFLOWER, MINGMEN, POING FINAL, REGARD DU NORD, SONIC TOASTER, …

Rock Oz’Arènes ferme ses portes avec un bilan positif. La 15ème édition du festival se solde sur une bonne note. Au total 32’000 personnes se sont pressées dans les Arènes d’Avenches en cinq jours. Le mardi 15 août s’est joué à guichet fermé avec Radiohead. Les autres jours ont connu une affluence correcte. Aucun incident particulier ne fut déploré. Les cinq soirées du Festival se sont déroulées dans une ambiance magique, festive avec la complicité de la météo qui au début de la semaine s’annonçait plutôt mauvaise.

14e Édition, du 17 au 20 août 2005

MARILYN MANSON, THE CURE, SEAN PAUL, DE PALMAS, GOOD CHARLOTTE, ASIAN DUB FOUNDATION, SEEED, RACHID TAHA, STRESS , LE PEUPLE DE L’HERBE, JOSEPH ARTHUR, BUCK 65, GHINZU, WHASHINGTON DEAD CATS, ZATOKREV, SUPER 700, ROSQO, THE BEBA ORCHISTRA, ZENZILE, SOUS LA SURFACE, BUBBLE BEATZ, FOLCO ORSELLI, LES FILS DE TEUHPU, GMF, PROCUREUR & THE TAGNE’S, …

La 14ème édition du festival de Rock Oz Arènes se solde par un véritable succès. Plus de 29’000 personnes ont afflués vers Avenches. Les deux premiers jours se sont joués à guichets fermés. Les festivités débutèrent le mercredi 17 août avec une soirée exceptionnelle par le concert du médiatique et talentueux Mariyln Manson. Le jeudi 18 août soirée « sold out », restera gravé dans les arènes et dans l’histoire de Rock Oz’Arènes. The Cure se produisit durant plus de deux heures avec trois rappels devant un public admiratif, conquis et aux anges. Vendredi, une ambiance plus hip hop, reggae et dub avec Sean Paul, Asian Dub fondation, le Peuple de l’herbe et Stress. La dernière soirée sera marquée par la prestation de Rachid Taha et de De Palmas. La scène du Casino a elle aussi remporté un vif succès auprès du public avec Washington Dead Cats, Buck 65, Stress, les Fils de Teuhpu…

13e Édition, du 11 au 14 août 2004

MASSIVE ATTACK, THE OFFSPRING, LOU REED, BLOODHOUND GANG, THE DANDY WARHOLS, SIMPLE MINDS, JANE BIRKIN, NINA HAGEN, PLEYMO, CORNEILLE, POPA CHUBBY, DEUS, SINSEMILIA, PUPPETMASTAZ, ELECTRIC EEL SHOCK, LA CARAVANE ELECTRO, RAY WILKO, PETIT VODO, THE WATZLOVES, KERA, BRAZEN, UNDERSCHOOL ELEMENT, THE MAD COWGIRL DISEASE, PENDLETON, MANUFACTUR, SWAB, THE RAMBLING WHEELS, MARCO DI MAGGIO & THE ACOUSTICATS, …

En 2004, pour sa soirée d’ouverture, Rock Oz’Arènes s’est envolé avec trois légendes de la musique : Lou Reed, Nina Hagen et Jane Birkin. Trois styles, trois accents, trois tons différents ont ainsi lancé la 13ème édition du Festival. Avec Massive Attack en tête d’affiche, la seconde soirée s’est faite plus électrique, accueillant également sur la Grande Scène The Dandy Warhols et dEUS. Vendredi 13 août a porté chance à Rock Oz’Arènes : devant un amphithéâtre bondé à craquer, The Offspring, Bloodhound Gang et Pleymo ont dégainé toute leur énergie. Pour sa quatrième et dernière soirée, le Festival s’est achevé sous un feu d’artifice étoilé et sur un joyeux patchwork musical, avec Simple Minds, Corneille, Popa Chubby et Sinsemilia.

12e Édition, du 13 au 06 août 2003

MANU CHAO, RADIO BEMBA SOUND SYSTEM, DEEP PURPLE, PLACEBO, BECK, GRANDADDY, SUM 41, KEZIAH JONES, STAIND, DIONYSOS, O JARBANZO NEGRO, PATENT OCHSNER, NAPOLEON WASHINGTON, CONSOLE, KING KHAN & HIS SHRINES, THE PEACOCKS, DIE ZORROS, HELL’S KITCHEN, THE OTIACS, OPEN SEASON, A SEASON DRIVE, COSMONAUTES, KRUGER, VELMA, VOODOOCAKE, TASTELESS, L’ORCHESTRE IMPROBABLE…

En 2003, Rock Oz’Arènes enregistre un record d’affluence et se déroule quasi à guichets fermés avec quelque 31’000 spectateurs en quatre soirées. Les artistes programmés pour cette 12ème édition teintent chaque soir les arènes d’Avenches d’une autre couleur. Deep Purple donne un concert exceptionnel et entonne son célèbre Smoke On The Water devant 8000 personnes en délire. Placebo se produit pour la seconde fois au festival, tandis que Beck illumine littéralement la scène. Sum 41 déchaînent les passions punk-rock, alors que le chanteur de Dionysos prend un bain de foule mémorable. Le festival se termine en beauté, mais hélas sous la pluie, avec Manu Chao et son Radio Bemba Sound System.

11e Édition, du 14 au 17 août 2002

JOE COCKER, MUSE, INCUBUS, FAITHLESS, MORCHEEBA, PATTI SMITH, STEREO MC’S, JIMMY EAT WORLD, BEVERLY JO SCOTT, ARNO, P18, ORISHAS, SUPERBUS, VIVE LA FÊTE, DEMILLIAC, THE DEAD BROTHERS, HILLBILLY MOON EXPLOSION, WHYSOME, STAFF, TULIPE, MAGICRAYS, HOUSTON SWING ENGINE, FREEBASE CORPORATION, THE MAD LIGHTERS, ZENO TORNADO

La 11ème édition de Rock Oz’Arènes est marquée par l’introduction d’une quatrième soirée : un préconcert a lieu le mercredi 14 août. Pour ouvrir les feux du festival, Joe Cocker se produit à guichets fermés. Deux autres soirées affichent complet. Au total, 29’000 spectateurs se pressent dans les arènes. Le beau temps est de la partie et le succès irradie l’événement. Ainsi la formule de quatre soirs sera reconduite, avec en entrée la prestation d’un grand nom de la musique, un artiste de taille capable de bouter le feu aux arènes.

10e Édition, du 16 au 18 août 2001

IGGY POP, GREEN DAY, FRANK BLACK AND THE CATHOLICS, LOVEBUGS, PRODIGY, ASIAN DUB FOUNDATION, EAGLE EYE CHERRY, MELANIE C, MATMATAH, MICH GERBER, TRYO, BÜNE HUBER, PASCAL PARISOT, ZORG, HUSH, CHEWY, WONDERSPLEEN, VIRAGO, SINNER DC, HONEY FOR PETZI, SWANDIVE, FLYING RED FISH, URBANCY, JACKY LAGGER, REVEREND BEAT-MAN…

Le festival souffle ses dix bougies en beauté et enregistre 21’000 spectateurs sur trois soirs. Un record. Les billets s’arrachent pour le vendredi 17 août, qui s’avère sold out, où Prodigy se produit en exclusivité suisse. Rock Oz’Arènes se taille la part belle avec une programmation teintée rock et peut se targuer d’être devenu un événement musical incontournable sur la scène musicale suisse.

9e Édition, du 17 au 19 août 2000

PLACEBO, K’S CHOICE, HEATHER NOVA, PATRICIA KAAS, MICHAEL VON DER HEIDE, JOHNNY CLEGG, LINTON KWESI JOHNSON, TOURE KUNDA, CELIA CRUZ, FAVEZ, PLAYSKOOL, GNU, UNFOLD, MOONRAISERS, VALIUM SPEED, LUNIK…

De nouvelles infrastructures et dispositions entrent en scène. La grande scène se décale de 90 degrés et se plante devant la tour des arènes. Le festival augmente sa capacité d’accueil de 2000 places (soit 8000 spectateurs par soir) grâce aux gradins métalliques du festival d’Opéra d’Avenches qui s’étalent sur toute la partie herbée des arènes. Les stands se regroupent sur la place du Casino pour former un petit village autour de la seconde scène. C’est un succès, avec 16’000 spectateurs au compteur.

8e Édition, du 12 au 14 août 1999

SUEDE, THE SILENCERS, MANAU, PERRY ROSE, OSCAR D’LEONE, LEE SCRATCH PERRY, MÃOZINAH, SHOVEL, SKIRT, NOÏ, RED CARDEL, DIWALL, LOKU KANZA, BRICO JARDIN, JACKY LAGGER…

Le festival atteint le cap des 10’000 spectateurs et sa réputation grandit. Le vendredi 13 août, il réalise sa première soirée à guichets fermés, avec le groupe Manau.

7e Édition, du 13 au 15 août 1998

PJ HARVEY, THE YOUNG GODS, LO FIDELITY ALLSTARS, FONKY FAMILY, KDD, AFRO JAZZ, DOUBLE PACT, CARLEEN ANDERSON, NATIVE, MXD, THE DRIVEN, ALABAMA 3, BIG YOUTH & ADBLOYT ABASHI, SOAP TV, DROWNING BOATS…

Rock Oz’Arènes poursuit sur sa lancée. Véritable écrin du festival, les arènes attirent toujours plus de monde (9000 spectateurs) et fidélisent les festivaliers. La magie des pierres de l’amphithéâtre romain opère

6e Édition, du 14 au 16 août 1997

JIMMY CLIFF, NTM, DOLLY, LOFOFORA, LUKA BLOOM, TERI MOÏSE, POLAR, GLEN OF GUINNESS, SAM SEALE & JOHN WOOLLOFF, TURNING POINT BAND, JAZZ ORANGE, JEFF DE PARIS…

8000 spectateurs sont de la partie. Rock Oz’Arènes évolue et pose ses jalons. Surnommé « le plus petit des grands festivals », l’open air commence à se tailler une place dans la cour des grands, sa renommée grandit.

5e Édition, du 15 au 17 août 1996

ICE-T, NENEH CHERRY, THE WAILERS, BIG SOUL, ASTON VILLA, KORN, SILMARILS, ASSASSIN, BIG GERANIUMS, DIANCANDOR, AVERSE DE SOLEIL, BERNARD LAVILLIERS, RED EYE EXPRESS, HENRI DÈS…

Rock Oz’Arènes élabore un concept pour les enfants, une animation appelée « La Planète aux Enfants » et qui prend ses quartiers dans les rues d’Avenches, avec divers ateliers à la clé. Le concept pour petits festivaliers durera trois ans. En trois jours, le festival accueille 8000 spectateurs, mais accuse un déficit.

4e Édition, du 24 au 26 août 1995

ALPHA BLONDY, TOY DOLLS, JAD WIO, NEW MODEL ARMY, SENS UNIK, SILENT MAJORITY, DARAN ET LES CHAISES, FOU, CHINA, CORE, ASHBURY FAITH, SAFARA…

Le festival change de nom, il s’appelle désormais « Rock Oz’Arènes », s’étend sur trois jours aux couleurs musicales mieux profilées, et s’implante dans la seconde quinzaine d’août. L’humour est abandonné, au profit d’une deuxième scène qui fleurit sur la place du Casino surplombant les arènes. La formule fait mouche avec 5700 spectateurs et le volet humanitaire est relégué au second plan.

3e Édition, 29 août 1994

THE GODFATHERS, THE GANG, THE CHRISTIANS, THE FAILURES, MANIACS, LA FRONTERA, SIDEWALK, WOOLOOMOOLOO, RATED-X, DIE LIVE, ASHBURY FAITH, THE LEARNED…

Une année noire pour le festival, qui se déroule encore le dernier week-end de juillet, avec seulement 1500 spectateurs. Le concept est à revoir pour l’année suivante.

2e Édition, du 20 au 31 juillet 1993

THE YOUNG GODS, WOOLOOMOOLOO, MOTOWNS, THE KEVIN FLYNN BAND, LIVING SONS, MOONTRACK, MINDGAP, TEA FOR TWO…

Une nouvelle équipe, avec de nouvelles ambitions, reprend les rênes du festival, dès lors rebaptisé « Rire & Rock ». La manifestation se déroule sur deux jours, les 30 et 31 juillet, et mélange musique et humour. The Young Gods sont de la partie, 2000 spectateurs se pressent dans les arènes et le festival réalise un premier bénéfice.

1ère Édition, le 29 août 1992

CONSTANTIN, LE BEAU LAC DE BÂLE, DOM TORSCH, LES DÉPANNEURS, BRETELLE 007, MORE EXPERIENCE, FUN GÖGH, SILICONE CARNET, EXCES

Le festival pousse son premier cri le samedi 29 août 1992. Baptisée tout simplement « Arènes d’Avenches », la manifestation investit l’amphithéâtre romain de 14h à 1h du matin avec une programmation suisse à 100%. Emmené par une équipe de copains proches de l’organisation Terre des Hommes, le festival avenchois se profile sous un but humanitaire. Le groupe d’humoristes valaisans Bretelle 007 ouvre les feux sous un ciel pluvieux et des gradins clairsemés de spectateurs. Résultat de ce marathon de la solidarité : 730 entrées payantes et un bénéfice nul. Un montant symbolique sera tout de même versé à Terre des Hommes et à la Maison d’Enfants d’Avenches. La première brique est ainsi posée.